Mesure 1.4.D.6

Augmentation de la proportion de filles dans les filières MINT lors de la législature 2018-2023

Canton GE

Contenu

Les mesures définies dans le plan d'action MINT comprennent des actions de sensibilisation et de formation du corps enseignant et du personnel de formation aux enjeux de genre, des mesures pour promouvoir une représentation équilibrée aux postes de direction et corps professoral, mais également des mesures de sensibilisation à l'intention des élèves.

Objectif

Promouvoir une représentation équilibrée des filles et garçons dans les filières MINT afin d'assurer la relève dans les métiers et secteur d'activité en lien où existe une pénurie de talents féminins.
Promouvoir les filles dans les filières et carrières MINT.

Responsable(s)

Département de l'instruction publique, de la formation et de la jeunesse, Département des finances et des ressources humaines, Bureau de promotion de l'égalité et de prévention des violences (BPEV).

Partenaire(s)

Université de Genève, HES-SO Genève.

Etat

Etat de mise en oeuvre

---

Principales étapes / calendrier

2018: Adoption du plan d'action MINT.
2020: Rapport intermédiaire.
2023: Evaluation et fin du plan d'action.


Bases légales
Existantes

Article 12 Loi sur l'instruction publique (C 1 10).

Bases légales
Nouvelles à créer

---

Indicateurs / objectifs quantitatif

Une liste d'indicateurs est intégrée au plan d'action.

Autres fondements

Objectifs du Conseil d'Etat pour la présente législature (cf. programme de législature 2018-2023 axe 1.6).
Projet de loi sur l'égalité et la lutte contre les violences et les discriminations liées au genre (LELVDG) (PL 12843).

Ressources

Le projet est piloté par le BPEV. Les ressources engagées portent principalement sur le temps de travail des personnes responsables.


Champ d'action

Vie professionnelle et publique Choix de formation et de métier

Dans quelle mesure la Confédération, les villes ou les communes sont-ils concernés par la mesure

S'agissant d'un projet cantonal, les établissements scolaires des communes genevoises sont concernés.